Dernières Articles

Accueil / Services / Gestion de l'entreprise / Etat de santé de votre entreprise: où en êtes-vous ?

Etat de santé de votre entreprise: où en êtes-vous ?

Des indicateurs permettent de déterminer l’état de santé de votre entreprise: Café, hôtel ou restaurant. En vous interrogeant et en faisant le point régulièrement. Vous pourrez ainsi anticiper d’éventuelles difficultés.

Il ne faut  pas attendre, car plus les difficultés sont traitées tôt, plus vous avez des chances de trouver des solutions.

L’hôtellerie et  la restauration sont des secteurs dépendants de nombreux aléas extérieurs qui ne peuvent pas être maîtrisés par l’exploitant, c’est pourquoi plus que n’importe qu’elle autre entreprise, il est important de pouvoir contrôler son activité régulièrement

Les questions à se poser en termes d’activité  :

–          Votre volume d’activité  actuelle est-elle suffisante pour faire face aux charges fixes ?

–          Vos ratios, et dépenses sont-ils maîtrisés ?

–          Avez-vous subi une baisse d’activité ? En connaissez-vous la raison ? est-ce ponctuel ou récurrent ?

–          Avez-vous été victime d’un événement ayant eu une incidence sur votre exploitation ? – un dégât des eaux, cambriolage, incendie ?

–          Quelle est le niveau de votre résultat ? s’il est négatif comment l’expliquez-vous ?

–          Etes-vous suffisamment rémunéré pour votre travail au sein de votre société ?

Ces questions, vont vous permettre de faire le point sur la rentabilité de votre activité, afin de mesurer la situation de votre entreprise et de mettre en place des solutions pour améliorer votre rentabilité. Et connaître ainsi l’état de santé de votre restaurant en terme d’activité.

Les questions à se poser en terme financier :

–          Quelles sont vos relations avec votre banquier ? Bonnes, mauvaises, inexistantes ?

–          Avez-vous une autorisation de dépassement de découvert ?

–          La banque vous a-t-elle supprimé vos d’encours bancaires ?

Le banquier doit être un partenaire, il est important de communiquer et d’échanger avec lui. Si la banque vous supprime vos encours, ou vous refuse un découvert, c’est qu’il existe des signes de difficultés. Il  est temps de s’interroger.

La médiation du crédit

Il est bon à savoir, qu’en cas de refus de crédit ou d’assurance-crédit, l’entreprise peut saisir un médiateur qui vous aidera  à trouver une solution avec les banques si votre dossier est validé. Cette démarche est gratuite et confidentielle et se fait en ligne.

Pour en savoir plus

Vous pouvez vous rendre sur le site : https://mediateur-credit.banque-france.fr/

–          Avez-vous du retard dans votre comptabilité et dans vos déclarations fiscales et sociales ?

–          Si vous êtes une société avez-vous bien procédé au dépôt de vos comptes ?

–          Etes-vous à jour du paiement des salaires de vos employés ?

–          Etes-vous à jour dans  le paiement de vos charges sociales, ou fiscales ? avez-vous demandez des reports ?

Attention, concernant le paiement des charges sociales qui sont composées d’un partie de charges salariales et d’une autre de charges patronales, vous devez toujours payer en priorité les charges salariales à défaut vous ne pourrez obtenir aucun étalement.

 

La CCSF ou la « commission des chefs de services financiers » peut accorder un échelonnement des dettes fiscales et/ou sociales jusqu’à 36 mois, en fonction de la situation de l’entreprise : activité, rentabilité et perspectives.

Pour en savoir plus

Retrouver l’annuaire du CCSF sur le site : https://www.economie.gouv.fr/dgfip/mission-soutien-aux-entreprises

 

Vos relations avec vos clients et fournisseurs

–          Etes-vous obligé de demander régulièrement des délais de paiements à vos fournisseurs ?

–          Avez-vous des impayés importants de la part de clients ?

 

La médiation des entreprises

Si vous êtes confronté à un différend avec l’un de vos clients ou fournisseurs vous pouvez faire appel à un médiateur gratuitement, en ligne et en toute confidentialité, qui pourra vous aider.

Pour en savoir plus

Vous pouvez vous rendre sur le site : https://www.economie.gouv.fr/mediateur-des-entreprises

 

Tribunal de commerce

Il faut savoir qu’il existe des procédures spécifiques en fonction du niveau de vos difficultés.

Trois niveaux de procédures existent, adaptées à différents cas :

–          Difficultés à venir : Mandat ad hoc ou conciliation

–          Difficultés avérées : Sauvegarde ou redressement judiciaire

–          Activité compromise : liquidation judiciaire, rétablissement professionnel.

Si vous pensez être dans l’un de ces trois cas, rapprochez-vous rapidement de votre Expert-Comptable ou votre avocat, afin de faire le point et entamer les démarches auprès du Tribunal duquel vous dépendez.

Pour en savoir plus

Vous pouvez vous rendre sur le site : https://www.economie.gouv.fr/mediateur-des-entreprises

 

A.D. pour Chasseur de Fonds

Laissez un commentaire