Dernières Articles

Accueil / Services / Création et Transmission / étude de marché / La place des cafés, hôtels, restaurants en zone rurale

La place des cafés, hôtels, restaurants en zone rurale

La place des cafés, hôtels, restaurants en zone rurale vers une offre multiservices…

Constat

Au 1er janvier 2019 le nombre d’hôtels en France toutes catégories confondues est de 17 720. L’offre en zone rurale et semi rurale représente 16 % du parc hôtelier français.

Selon une étude du cabinet In Extenso – TCHC, en 2016, 450 hôtels ont disparu dont la moitié en zone rurale pour seulement 30 créations. Depuis 2011, en moyenne 200 hôtels de campagne ferment chaque année.

Les causes de fermeture

Les principales causes de ces fermetures sont économiques, démographiques :

  • Défaillance de l’entreprise faute de rentabilité.
  • Départ à la retraite des dirigeants.
  • Reconversion des hôtels en gîtes ou en chambre d’hôtes.

Les cafés, hôtels, restaurants ont leur place dans les zones rurales. Ils contribuent à la vie de la commune à plusieurs niveaux. Ainsi au niveau local, ils créent un lien social, et améliorent l’attractivité de la commune. Du point économique ils créent de l’emploi, et améliorent  l’attractivité touristique permettant ainsi un développement du tissu économique de la commune.

Quelles solutions pour les hôtels en difficultés en zone rurale.

Conserver et développer ces hôtels, cafés et restaurants est un véritable enjeu. Afin de trouver des solutions et évoquer des pistes ou des axes d’amélioration, il faut s’interroger sur les principales causes de fermetures.

Les difficultés des hôtels, cafés et restaurants menant à la liquidation de la société sont liés dans la majorité des cas à une activité peu rentable voir déficitaire.

Basiquement il existe deux leviers pour améliorer son résultat dans le CHR, augmenter le chiffre d’affaires et baisser les charges. Nul doute qu’en cas de difficultés les charges sont épluchées et décortiquées et qu’il ne reste pas beaucoup de marge de manœuvre ; reste le chiffre d’affaires.

Des pistes pour améliorer la fréquentation de son établissement :

  • Proposer un produit adapté, ce qui suppose de connaitre les attentes de la clientèle potentielle (études de marché).
  • Faire des investissements (subventions).
  • Améliorer sa visibilité sur internet, catalogue (formation).
  • Proposer de nouveaux services (Partenariat).

Selon un excellent sondage Ifop pour l’UMIH (Mars 2018), les services que l’on souhaiterait trouver au sein des cafés, hôtels, restaurants sont dans l’ordre décroissant :

  • Un point de vente de produits locaux (88%)
  • Une borne Wifi en libre accès (87%).
  • Un distributeur d’argent (84%).
  • Un dépôt de pain (84%).
  • Un service de relais poste (83%).
  • Une épicerie (83%).
  • Un service traiteur dans les restaurants (75%).
  • Des espaces de coworking ou salles de réunions (64%).
  • La vente de jeux à gratter/PMU (55%).
  • La vente de tabac (51%).

Cela implique, la mise en place de partenariats avec des sociétés comme la poste, les banques, la commune, les producteurs locaux.

On notera la forte participation pour le développement de cette proposition de certaines chaînes et de syndicats comme l’UMIH.

En tout état de cause, ce modèle d’établissement multiservices ne peut-être mis en place de manière cohérente sur tout le territoire qu’avec l’aide des institutions.

 

Adeline Desthuilliers pour Chasseur de Fonds

Vous souhaitez avoir les coordonnées d’un prestataire pour votre site, d’un expert-comptable, avocat,  ou  d’un autre fournisseur … spécialiste de l’hôtellerie et de la restauration  contactez nous

Laissez un commentaire