Dernières Articles

Accueil / Gestion de l'entreprise / Comment bien assurer son affaire dans les métiers de la restauration

Comment bien assurer son affaire dans les métiers de la restauration

Avant toutes choses prenez contact avec un assureur pour souscrire une assurance evenementiel. En effet, faire appel à un professionnel vous permettra d’avoir recours à l’assurance qui vous correspond afin de couvrir les risques inhérents à votre activité en échange du paiement d’une prime.

Dans le cas où vous rachetez un fonds de commerce, ou les titres d’une entreprise, vous reprenez les contrats d’assurance existants. C’est pourquoi nous vous recommandons de faire réaliser un audit des contrats en cours afin d’optimiser au mieux vos contrats d’assurance.

Il est important également de penser à faire évoluer vos contrats avec votre entreprise et votre situation. En effet, une nouvelle activité, l’acquisition de nouveaux matériels, une législation qui change, une offre différente, une situation personnelle qui évolue doivent être prises en compte dans vos contrats.

Nous vous proposons ici un rapide descriptif des assurances qui pourront s’avérer nécessaires pour exercer votre activité de restaurateur en toute sérénité.

 

Assurance responsabilité civile professionnelle

 

Pour rappel, le restaurateur engage sa responsabilité conformément à l’article 1242 nouveau, alinéa 1, du Code civil : « On est responsable non seulement du dommage que l’on cause par son propre fait, mais encore de celui qui est causé par le fait des personnes dont on doit répondre, ou des choses que l’on a sous sa garde. »

En tant que restaurateur, vous pourrez donc être tenu responsable des dommages causés par vous-même, mais aussi par l’un de vos salariés, par le bâtiment, le matériel, ou la nourriture.

Il peut s’agir, par exemple, d’un serveur maladroit qui tache le vêtement d’une cliente, d’une table qui se renverse et blesse un client, d’un client qui glisse sur le sol, d’une intoxication alimentaire… C’est pourquoi la prudence recommande d’assurer sa responsabilité civile professionnelle.

 

Nos recommandations

Vérifiez que votre garantie responsabilité civile inclut bien les risques liés aux spécificités de votre concept (vestiaires, voiturier…) et que le montant des garanties est suffisant par rapport au standing de votre établissement.

 

Assurance des biens immobiliers et mobiliers

Vous devrez par ailleurs faire assurer votre restaurant ainsi que le matériel qui s’y trouve afin de pouvoir faire face à un éventuel sinistre.

L’assurance pour les locaux professionnels propose plusieurs garanties :

  • Incendie, explosion, foudre ;
  • Dégâts des eaux ;
  • Vol et vandalisme ;
  • Bris de glace ;
  • Bris des machines ;
  • Catastrophes naturelles ;
  • Tempête, grêle et neige ;
  • Terrorisme ;
  • Émeutes et mouvements populaires.

 

Assurance perte d’exploitation

L’assurance perte d’exploitation permet de couvrir la perte de chiffre d’affaires liée à un sinistre ayant comme conséquence la fermeture partielle ou complète du restaurant.

 

Protection juridique

Si le restaurateur est attaqué en justice par un tiers (client, fournisseur, employé, etc.), l’assurance protection juridique permet de faire face aux frais qu’une action en justice peut engendrer (les honoraires des avocats par exemple) et permet de bénéficier de conseils.

 

Assurance multirisque professionnelle

L’assurance multirisque professionnelle est un pack qui peut englober et couvrir les assurances précédentes :

  • La responsabilité civile ;
  • Les dommages aux biens contre un ensemble de risques ;
  • La perte d’exploitation ;
  • La protection juridique.

Un contrat multirisque professionnel peut aussi prévoir des garanties supplémentaires spécifiques à la profession de restaurateur.

 

Quelques exemples spécifiques à la restauration :

La garantie sommelier en cas de détérioration de bouteilles de vin et d’alcool.

La garantie décontamination en cas de contamination d’un stock de marchandises.

 

Notre recommandation

Avant de signer un contrat d’assurance multirisque professionnelle, regardez bien le niveau des franchises qui restent à votre charge en cas de sinistre.

close
Nous vous invitons à lire notre politique de confidentialité.

Inscription à la News Letter mensuelle

Laissez un commentaire