Dernières Articles

Accueil / Services / Protection de l'entreprise / La vidéosurveillance dans les Cafés,Hôtels, Restaurants

La vidéosurveillance dans les Cafés,Hôtels, Restaurants

La vidéosurveillance dans les Cafés,Hôtels, Restaurants : comment et pourquoi ?

Le nombre de caméras de surveillance en France dans les commerces et espaces publiques est en croissance depuis les années 1990. En 2012, la CNIL recensait déjà 935 000 dispositifs de videosurveillance sur le territoire.

Bien que le principe de vidéo surveillance connaisse ses détracteurs, il est difficile de nier que l’utilisation de caméras peut présenter un intérêt certain pour les commerçants, et notamment les professionnels des CHR, et ce au-delà même du contexte sécuritaire actuel.

Le rôle de la vidéosurveillance

La vidéosurveillance peut avoir un rôle dissuasif : la présence de caméras permet ainsi de limiter les vols, les dégradations et les agressions. La sécurité de vos clients ainsi que de votre personnel s’en trouve renforcée.  Une vidéo surveillance conforme à la réglementation peut être particulièrement utile pour la résolution d’un certain nombre de litiges, et faire la lumière sur des irrégularités comme des trous de caisse, ou des variations de stocks inhabituelles par exemple.

Par ailleurs, un système de vidéosurveillance peut aussi être une opportunité d’avoir une meilleure vision de votre activité : vous pourrez ainsi obtenir des données aussi importantes que la fréquentation de votre établissement, les heures des pics d’activité, les temps d’attente avant d’être servi… et bénéficier de cette façon de leviers supplémentaires pour améliorer le fonctionnement de votre établissement.

Néanmoins, tout ceci ne pourra vous être utile qu’à la condition que ces solutions soient mises en place dans les règles, et nous ne saurions suffisamment insister sur l’absolue nécessité du respect de celles-ci.

De la vidéosurveillance, oui, mais pas n’importe comment !

Lors de l’installation de votre système de vidéosurveillance, il est important de distinguer les lieux ouverts au public, tels que la salle de votre restaurant et la réception de votre hôtel, des lieux non-ouverts au public comme vos espaces de stockage, par exemple.

Les systèmes filmant des lieux ouverts au public doivent être autorisés par la préfecture de votre département. Vous devez également indiquer à vos clients par un écriteau bien visible la présence de caméras.

Si vous surveillez également des espaces non ouverts au public, vous vous devez de le déclarer à la CNIL et d’en informer votre personnel. Par ailleurs, les caméras ne doivent en aucun cas servir à surveiller vos employés et ne peuvent donc être installées dans les espaces de détente ou aux toilettes, bien évidemment.

De plus, les images issues des caméras de surveillance ne peuvent être visualisées que par les personnes habilitées à le faire, le plus souvent les responsables de la sécurité ainsi que la direction, la seule exception étant le cas des écrans diffusant des images en direct à la vue de tous. Quoi qu’il en soit, les images ne peuvent être conservées plus d’un mois.

La plupart des experts de la vidéosurveillance sont au fait de ces réglementations et sauront vous accompagner pour vous éviter de commettre de grossières erreurs.

 

A.S pour Chasseur de Fonds

Vous souhaitez avoir les coordonnées d’un installateur , expert-comptable, avocat,  ou  d’un autre fournisseur … spécialiste de l’hôtellerie  contactez nous

Laissez un commentaire