Focus - l’Audit social et de la paie dans le CHR - Chasseur de Fonds

Derniers Articles

Accueil / Création et Transmission / Focus – l’Audit social et de la paie dans le CHR

Focus – l’Audit social et de la paie dans le CHR

L’Audit social et/ou l’Audit de la paie s’avèrent indispensables à l’acquisition d’une entreprise ou au cours de la vie même de l’entreprise, afin d’assurer le dirigeant de l’application correcte de la législation sociale et de la fiabilité des procédures.

Les Objectifs

Permettre d’évaluer les risques, d’optimiser le coût des charges, de détecter les gisements d’économies, et de limiter les risques de redressements. L’audit social et de la paie, est un audit de conformité avec la législation sociale, fiscale et avec le droit du travail, 

À quel moment le faire ?

Ces audits peuvent se conduire à différents moments de la vie d’une entreprise. Ils peuvent être mis œuvre :
  • Par le chef d’entreprise à titre préventif afin d’éviter que le climat social de l’entreprise ne se dégrade. On parle alors d’Audit d’Efficacité
Au cours de la vie d’une entreprise la récurrence des tâches et des procédures peuvent s’installer et ainsi faire naître des coûts cachés pour l’entreprise si celle-ci n’actualise pas ses process et n’optimise pas son organisation. L’audit d’efficacité permet d’optimiser les coûts et d’anticiper les contentieux prud’homaux et/ou Urssaf.
  • En cas de transmission d’entreprise par voie de succession, vente, fusion, transformation du fonds, mise en société, entraînant le transfert des salariés. On parle alors d’Audit de Sécurité
    • pour le repreneur : l’audit l’aide à appréhender le contexte social et à en mesurer les risques pour sécuriser la transmission. Cela peut impacter le prix d’acquisition et les clauses de la garantie de passif à obtenir
    • pour le cédant : L’audit permet de préparer la transmission dans de bonnes conditions, permet une mise en conformité sociale de l’entreprise pour réduire au maximum les risques et les passifs latents et surtout peut aider à maximiser le prix de cession de l’entreprise et l’alléger la garantie de passif à consentir au cessionnaire.
 

Besoin d’une formation en paie/social ou de conseils ?

En savoir plus ou être recontacté 

Envoyez un message

Nous vous invitons à lire notre politique de confidentialité.

Inscription à la News Letter mensuelle

Laissez un commentaire