Dernières Articles

Accueil / Services / Gestion de l'entreprise / La taxe de séjour pour les hôtels : attention à l’application de la TVA et aux nouveaux assujettis

La taxe de séjour pour les hôtels : attention à l’application de la TVA et aux nouveaux assujettis

Les communes peuvent demander aux vacanciers séjournant sur leur territoire de payer une taxe de séjour.

Le conseil municipal de la commune ou l’organe délibérant de l’établissement public de coopération intercommunale (EPCI) fixe :

  • le montant de la taxe de séjour,
  • le régime fiscal
  • et la période durant laquelle elle s’applique.

LE REGIME FISCAL ET LA TVA

Le régime fiscal peut-être de deux ordres :

  • Soit la taxe est recouvrée « au réel » comme son nom l’indique l’hôtelier reverse la taxe de séjour collectée en fonction de la fréquentation de son hôtel, et de sa catégorie, en tenant compte des éventuelles exonérations.
  • Soit la taxe est recouvrée de manière forfaitaire, son montant est alors calculé en fonction de la capacité d’accueil de l’hôtel, et de sa catégorie.

De plus, selon la documentation fiscale, si la taxe de séjour est calculée au réel, elle ne doit pas être incluse dans la base d’imposition de la TVA.

En revanche, la taxe de séjour au forfait, qui est intégrée au prix de vente, est soumise à la TVA.

En tant qu’hôtelier, vous devrez afficher le montant de la taxe de séjour, et l’inclure sur la facture remise au client.

LES CLIENTS SOUMIS

La taxe de séjour est due par personne et par nuit, toutefois il existe des exonérations dans le cas où le client :

  • A moins de 18 ans
  • Est titulaire d’un contrat de travail saisonnier et employé dans la commune.
  • Est bénéficiaire d’un hébergement d’urgence ou d’un relogement temporaire.
  • Occupe un local dont le loyer est inférieur à un montant que le conseil municipal détermine.

Pour ce prévaloir d’une de ces exonérations, le client devra présenter un justificatif.

En tant qu’hôtelier vous devrez souscrire une déclaration de taxe de séjour tous les ans.

Par exemple, à Paris la taxe de séjour est collectée au réelle et la déclaration doit se faire en ligne sur le site de la mairie de Paris.

LES HEBERGEMENTS CONCERNES

La taxe est due par les établissements de tourisme suivants:

  • les palaces
  • les hôtels de tourisme
  • les chambres d’hôtes
  • les résidences et villages de vacances
  • les hébergements de plein air
  • les emplacements dans les aires de camping-cars et les parcs de stationnement touristique
  • et les ports de plaisance.

Cependant attention depuis le 1er janvier 2019, une taxation proportionnelle au coût de la nuitée est également due pour les établissements non classés ou sans classement.

Pour consulter la grille des tarifs rendez vous sur le site du gouvernement : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31635

 

AG pour Chasseur de Fonds

Vous souhaitez avoir les coordonnées d’un expert-comptable, avocat,  ou  un autre fournisseur … spécialiste de l’hôtellerie  contactez nous

Laissez un commentaire